accueil
spécialistes gros sujets, palmiers et oliviers centenaires
Jardinerie à Montagnac, Hérault (34)

accueil

spécialistes gros sujets, palmiers et oliviers centenaires

Mentions légales


l'éditeur du site

Ce site est édité par la pépinière DE LA TERRE À LA TERRE, qui a pour siret 50761013700014, pour n° de TVA intracommunautaire, dont le siège social est situé au 75 Avenue Pierre Sirven à Montagnac (34530).

contenu du site

On entend par contenu du Site, la structure générale, les textes, les images, animées ou non, dont le Site est composé. Une partie des photographies présentes sur ce site sont issues de Wikicommons.

propriété du site

Ce contenu est la propriété exclusive de la pépinière DE LA TERRE À LA TERRE. Toute représentation totale ou partielle de ce Site et de son Contenu, par quelque procédé que ce soit, sans l’autorisation préalable expresse de la pépinière DE LA TERRE À LA TERRE est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la Propriété intellectuelle.

hébergement du site

Il est assuré par la société OVH, SAS immatriculée au RCS de Tourcoing sous le numéro 424 761 419 00011 – Siège social : 140 Quai du Sartel – 59100 Roubaix – France, accessible à www.ovh.com.

déclaration du site

Conformément à la loi numéro 78-17 du 6 janvier 1978, modifiée en 2004, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés et à l’article 43 de la loi n°86-1067 du 30 septembre 1986 modifiée, le présent site a fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL).

vos droits d'accès

Conformément à l’article 38 de la loi « Informatique et Libertés » numéro 78-17 du 6 janvier 1978, modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l’exercer en adressant un courrier adressé au siège social de la pépinière DE LA TERRE À LA TERRE.

le conseil du moment


Lutter contre les chenilles du buis


conseil pépiniéristes 34
Originaire d’Asie, la Pyrale du buis (Cydalima perspectalis) est désormais présente sur le territoire européen, et en France depuis 2008. C’est une chenille qui ne s’attaque qu’aux feuilles de buis pour se nourrir, causant ainsi de vastes dégâts, voire le dépérissement des buis.

Il est difficile de reconnaître la pyrale du buis au stade larvaire. Mais elle devient ensuite une chenille verte très reconnaissable, avant d’évoluer nymphe puis en papillon blanc et brun avec des irisations dorées. La chenille verte a une tête noire et des stries vert foncé. Elle arbore également de nombreux points noirs. La pyrale du buis n’est pas urticante. Elle ne présente donc aucun danger pour l’homme et peut être manipulée sans protection.

Afin de repérer la pyrale du buis, remarquez l’apparition de petites toiles, comme des toiles d’araignées, caractéristiques de cette chenille.

Lutte et traitement contre la pyrale du buis

La première chose à faire lorsque vous constatez la présence de chenilles vertes dans vos buis, c’est de les retirer manuellement. Plus vous détruirez vite le maximum de chenilles, plus vous faciliterez la lutte contre la pyrale. Mais cette action n’est pas suffisante et nous préconisons un traitement biologique, avec les produits adéquats, sachant que le cycle de vie de la pyrale du buis conduit à plusieurs pontes dans l’année.

Actualités


Zoom

Au quotidien...


Avril 2019


Exposition à Montagnac


Le secours populaire organisait en ce premier week-end d'avril une exposition à la salle Sambussy.

Au hasard de leurs déambulations, les visiteurs et visiteuses pouvaient observer quelques-unes de nos plantes...

Zoom

Communication


21 JANVIER 2019


J.T. de France 3 Occitanie


Dans le journal télévisé de France 3 Occitanie, en ce 21 janvier à la mi-journée, un sujet était consacré aux palmiers de la région qui rencontrent de sérieux problèmes en raison du charançon.

Une séquence du reportage a été tournée dans les allées de notre pépinière, nous vous laissons la découvrir...





Le sujet sur les palmiers débute après 8min50 de J.T.

Pour voir le J.T. : cliquez ici




Zoom

Parlons de...


AVRIL


Le cerisier


Le terme cerisier désigne en français plusieurs espèces d'arbres du genre Prunus, appartenant à la famille des Rosacées. Ce sont soit des arbres fruitiers donnant des cerises, soit des arbres ornementaux originaires d'Asie orientale (Chine, Japon) plantés uniquement pour leurs fleurs et dont les fruits sont insignifiants. Parmi les cerisiers à fruits, nous pouvons distinguer le prunus avium (il donne des cerises douces, les bigarreaux et les guignes) et le prunus cesarus (il donne des cerises acides ou moyennement acides, les griottes, les cerises vraies, les anglaises et les Montmorency). Quant aux cerisiers ornementaux, il s'agit soit de cerisiers ornementaux à fleurs ou de d'arbrisseaux décoratifs.

Au printemps, la floraison du cerisier est un ravissement, particulièrement lorsqu’il est planté isolément eu qu’il devient la star du jardin. Il offre dès le mois d’avril une profusion de petites fleurs blanches ou roses, réunies par deux ou en bouquets. Elles apparaissent avant le feuillage et annoncent, pour les espèces fruitières, l'arrivée des cerises. Le cerisier présente une écorce très décorative, une bonne facilité de culture et surtout, la possibilité de récolter des cerises partout en France. C'est l'un des arbres fruitiers les plus courants des jardins.

Le cerisier fruitier se plante généralement en isolé, dans une partie du jardin où il fournira de l'ombre. Les formes plus compactes et les cerisiers acides peuvent être associés à d'autres arbres fruitiers dans un verger.

Planter des plantes compagnes (capucines et soucis) à proximité de vos cerisiers peut s'avérer bienvenu car ces dernières peuvent éloigner les chenilles et les pucerons. Planter des fraisiers au pied des cerisiers est également bienvenu car les deux plantes cohabitent parfaitement.

Les cerises sont des fruits charnus, sucrés et riches en vitamine C, consommés frais ou sous diverses formes de conserves. Elles entrent dans de nombreuses préparations en pâtisserie, pour la confection de confitures ou de sirops. Les queues de cerises ou pédoncules sont utilisées en phytothérapie (infusions pour soulager les bronchites, les diarrhées, régimes diurétiques), et les feuilles pour lutter contre l'anémie. Le bois du cerisier est aussi apprécié en ébénisterie et en gravure.

Zoom

Au quotidien...


2018


Ouverture de la déviation...


Nous y sommes !
La déviation de Montagnac est en place et désormais nombre d'automobilistes ne traverseront plus notre village mais le contourneront. Ce faisant, ils ne passeront plus devant notre jardinerie...

Pour pallier cette perte de visibilité, gagnons-en sur la toile et les réseaux sociaux ! Et pour cela, nous avons besoin de vous !!

Alors n'hésitez pas, diffusez notre site, relayez notre page Facebook, soutenez-nous pour construire ce nouveau réseau de circulation... de l'information !

Nous vous en sommes d'avance très reconnaissants !



Découvrez


Acacia dealbata

Acacia dealbata (Mimosa)


Petit arbre au port étalé, aux feuilles persistantes plumeuses d’un beau bleu-vert, aux fleurs jaune vif très parfumées, le mimosa est le joyau du jardin. On peut l’y cultiver en haie ou en sujet isolé au milieu d’une pelouse. Près d’un lieu de passage, on profitera au mieux de son parfum. Plus l’été sera sec et long, plus la floraison sera longue. De croissance rapide, le mimosa peut atteindre 10 m de haut pour un étalement de 4 m. Il réclame au moins trois heures par jour d’ensoleillement, on lui réservera donc un emplacement plein sud. Il n’aime ni les vents frais et secs et ni le froid en dessous de -5°C.

DelaTerreàlaTerre en un clic







Copyright © De la Terre à la Terre 2012-2019

Conception graphique et technique : bleuanthracite

De la Terre à la Terre, 75 avenue Pierre Sirven, 34530 Montagnac Hérault (34) - : Siret 50761013700014
Didier ROVIRA et Claude RUBIO, spécialistes en palmiers et oliviers centenaires, bambous, agrumes, fruitiers, poterie,
pépiniéristes situés à Montagnac, près de Pézenas, en coeur d'Hérault (34).